Patron Incognito - Entreprise : Tom & Co - Mardi 27 juin à 21 :00

Communiqué de presse

Patron-incognito

Depuis quelques années, des dirigeants ont participé à une immersion incognito au sein de leur société. Grâce à Patron Incognito, ces chefs d’entreprise ont pu prendre conscience de vrais problèmes sur le terrain. Pour certains cette réalité a parfois été surprenante. Pour d’autres, vivre le quotidien de leurs salariés n’a pas toujours été facile. Mais avant tout, cette immersion a été l’occasion unique pour ces patrons de rencontrer des employés méritants.Pour la 1ère fois, un Patron Incognito dans l’univers des animaleries.

patron-incognito-tom-co

Lionel Desclée, Président de l’enseigne d’animaleries Tom & Co.

Créée en 1991 par une entreprise agroalimentaire belge, l’enseigne s’est très vite imposée comme n°1 des animaleries en Belgique et décide il y a 6 ans, de se développer en France. Après avoir travaillé durant 12 ans au sein d’un Groupe international de distribution détenant cette société, Lionel Desclée se porte acquéreur et en devient le Président en 2016, lorsque la maison mère décide de se séparer de cette filiale.

En quelques chiffres :

– Plus de 600 collaborateurs

– 151 magasins dont 19 en France.

– + de 10 000 références

– 180 millions de chiffre d’affaires.

Cette enseigne d’animalerie est spécialisée dans le conseil et la vente d’animaux de compagnie (sauf chiens et chats). Elle propose aussi des accessoires et produits pour animaux, ainsi que des services de toilettage.

Fan de vélo et de randonnées en montagne, Lionel Desclée est un heureux père de trois enfants. Il était loin de s’imaginer faire un jour une immersion sous couverture auprès de salariés tous passionnés par les animaux.

Il a longtemps hésité avant de se lancer dans cette immersion. La découverte incognito du quotidien de son entreprise, qui se développe actuellement en France, lui a semblé originale et intéressante.

Comme toujours dans l’émission, notre patron va devoir passer par l’étape obligatoire du « relooking ». D’ordinaire rasé de près, l’équipe de tournage a demandé à Lionel Desclée de se faire pousser la barbe durant un mois. Teinte de barbe et de cheveux, ainsi que les sourcils, sans oublier un tatouage dans le cou et un faux piercing pour couronner le tout… Le résultat de sa transformation est très éloigné du style du Président qui manage plus de 600 salariés. Lionel Desclée est devenu Rudy, un soit disant futur franchisé Luxembourgeois. Pour préserver le secret de cette immersion incognito Lionel Desclée à fait croire aux salariés que Rudy participait à un concours télévisé entre animaleries afin d’être élu le meilleur ambassadeur de la marque. Les salariés vont juger ses compétences aux termes d’une journée passée à lui faire découvrir leur métier.

Il va rencontrer trois salariés qui ignorent totalement qu’il s’agit de Lionel Desclée, le PDG de l’enseigne. Incognito, il va tout apprendre du métier de toiletteur grâce à Emilie, en Belgique. Il va découvrir le quotidien précaire de Jonathan, un employé en intérim, et se frotter au caractère bien trempé de Lucas, conseiller de vente de 20 ans.

Pour sa 1ère immersion incognito, Lionel Desclée va se rendre dans la banlieue de Bruxelles à Sint Pieters-Leeuw,pour rencontrer Emilie. La jeune femme âgée de 26 ans est toiletteuse depuis seulement 2 ans pour l’enseigne. A ses côtés, dans son local de toilettage de 9m2, le patron va découvrir son quotidien, et jauger la rentabilité du salon. Une grande première pour Lionel Desclée qui n’a jamais toiletté de sa vie. Il va bichonner, couper les ongles, raser, laver et brosser plusieurs chiens et chats durant une journée, qu’il n’imaginait pas aussi difficile. Certains toilettages pouvant durer plus de deux heures, comme avec Boaz, un schnauser géant qu’il va avoir quelques craintes à approcher, vu le caractère grincheux de l’animal. Avec Fripouille, un chihuahua, il va s’apercevoir que la technique du lavage demande de la précision. Il ne faut pas oublier de laver la queue, la « zezette » et les fesses comme lui dira gentiment sa formatrice d’un jour. Il va se rendre compte qu’Emilie est passionnée par les animaux, depuis son enfance, et qu’elle rêve depuis longtemps de devenir indépendante. Il va aussi profiter de cette immersion pour inspecter son local, et le reste du magasin, pour mettre en évidence quelques erreurs de procédures.

A Douai, le Patron va faire la connaissance de Jonathan, un conseiller de vente intérimaire. L’entreprise fait régulièrement appel à ce type de contrat particulier. Agé de 32 ans, Jonathan travaille plusieurs fois par semaine pour cette société depuis plus de deux ans. Malgré diverses propositions d’embauches dans d’autres secteurs, il préfère rester fidèle à l’enseigne, quitte à travailler moins et gagner moins. C’est avant tout la passion pour les animaux qui anime Jonathan. Le patron va pouvoir s’en rendre compte:

c’est un véritable puits de science en matière animal. Il connaît sur le bout des doigts la spécificité de chaque animal, et notamment les poissons. Une passion qui a aussi son revers. A être trop passionné par les animaux, le conseiller de vente oublie parfois de s’occuper de la clientèle elle-même… devant son patron incognito. Lionel Desclée va faire également une découverte concernant Jonathan. N’ayant pas pu faire les études qu’il souhaitait faute de moyen, le jeune homme ne dispose pas aujourd’hui de son diplôme capacitaire, nécessaire pour trouver un CDI en animaleries. Jonathan a décidé de le passer en candidat libre, mais il manque d’aide et de soutien. Le patron pourra-t-il aider ce salarié méritant au terme de son immersion ? Etre le Président  d’une enseigne d’animaleries ne veut pas dire qu’on se passionne pour tous les animaux de la même manière. Lionel Desclée en redoute un plus que tous : le serpent.

Il va avoir quelques frayeurs quand Jonathan lui demande de manipuler un reptile, pour changer l’eau d’un vivarium.

Enfin, Lionel Desclée va se rendre à Rambouillet, dans un des quelques magasins ouverts le dimanche. Le patron va se rendre compte de l’utilité d’ouvrir ce jour-là. Il va rencontrer Lucas, un jeune conseiller de vente de 20 ans seulement qui est second adjoint du magasin. Lionel Desclée va immédiatement devoir retrousser ses manches car le dimanche matin, il faut nettoyer tous les enclos des animaux. Lucas, malgré son jeune âge, est tout à fait conscient de l’importance du nettoyage pour l’accueil de la clientèle, mais avant tout pour le bien-être de l’animal. Le patron va également se rendre compte que le conseiller de vente passionné, souhaitant évoluer pour devenir manager, oublie parfois certaines procédures et n’hésite pas à se décharger sur les autres, comme pour porter la mascotte. Lors d’une activité photo offerte aux clients venant en magasin avec un animal, Lucas va proposer à son propre patron sous couverture d’enfiler le déguisement et de proposer cette activité à des passants… Une idée originale qui va à la fois amuser le patron, mais aussi lui donner quelques sueurs notamment quand il va perdre son faux piercing, qui pourrait mettre le doute chez Lucas, alors que celui-ci en possède des vrais. Le jeune homme va lui confier qu’il n’aime pas endosser le rôle de la mascotte. Il préfère laisser cette activité aux autres, car ce n’est pas du tout « son truc ».

 

 

Pour toute demande d’interviews, de photos ou d’informations complémentaires, merci de contacter :
Morgane Dupont : 01 41 92 66 69 – morgane.dupont@m6.fr

Derniers articles